Rhône-Alpes TV vod
27 January 2011

Prix Rhône-Alpes de l’Adaptation

René Belletto, lauréat de la 3e édition du Prix Rhône-Alpes de l’Adaptation Cinématographique avec son livre Le revenant
(
P.O.L. 1981)

René Belletto
René Belletto

Pour cette troisième édition, le jury a rassemblé Claude Mourieras, scénariste, réalisateur et Président du jury, Caroline Bonmarchand, productrice, Brigitte Giraud, écrivain et lauréate 2010 pour son roman Une année étrangère (Stock, 2009), Salvatore Lista, scénariste et Patrick Sobelman, producteur.

 À cette occasion a également été annoncée la signature d’une option d’achat de droits sur le premier roman primé par ce Prix, Les Adolescents troglodytes d’Emmanuelle Pagano (P.O.L. 2007). C’est Céline Chapdaniel et Dianne Jassem de Koro Films qui développe ce projet qui sera porté à l’écran par Géraldine Boudot dont ce sera le premier long métrage.

Face au désir croissant des professionnels de l’image de puiser dans la matière littéraire, la Région Rhône-Alpes a souhaité faciliter les échanges entre le monde de l’écrit et le 7ème art.
S’appuyant sur Rhône-Alpes Cinéma, qui depuis sa création en 1990, a coproduit 31 films adaptés d’oeuvres littéraires, la Région a ainsi créé le Prix de l’adaptation cinématographique d’une oeuvre littéraire pour mettre en lumière des oeuvres susceptibles d’être adaptées au cinéma, en collaboration avec Initiative Film, l'Arald et l'Association Libraires en Rhône-Alpes.

La Région soutient ce prix à hauteur de 20 000 € : 15 000 € pour faciliter la prise d’option d’achat de droit et la rédaction d’un premier traitement par le producteur, 5 000 € versés directement à l’auteur du roman primé.


 Le Revenant de René Belletto (P.O. L)

Après 6 mois passés à Barcelone, Marc rentre à Lyon où il a toujours vécu, pour récupérer son fils de 7 ans, laissé en garde à sa tante depuis le récent suicide de son épouse. Lorsqu’il retourne à Lyon, Marc est un revenant, dans tous les sens du terme. Au contact de son fils, il reprend vie. Le sort s’acharne, son fils meurt d’une tumeur foudroyante au cerveau. En se procurant une arme pour tuer celui qu’il estime responsable de ce décès, Marc met sans le savoir le pied dans l’engrenage terrible du banditisme. Dès lors, sa vie n’est plus qu’en sursis.

« On est toujours heureux et fier d'être distingué par un prix. Heureux et fier, je le suis, et s'y ajoute dans mon cas un impact sentimental très fort, tant sont profonds, complexes, douloureux, mais amoureux à jamais, mes rapports avec ma ville natale. (Sans parler des souvenirs qui sont attachés pour moi à l'écriture du Revenant - sans parler non plus de ma passion cinéphilique.) Je remercie de tout coeur les membres du jury de m'avoir fait confiance, et j'espère avoir bientôt le plaisir de les rencontrer. Merci, encore une fois, avec beaucoup d'émotion. »
René Belletto

 

voir la vidéo 

 

jury Prix de l'adaptation
jury Prix de l'adaptation